Comment aider un proche qui souffre d’un stress post traumatique ?

Le stress post traumatique est état qui survient à la suite d’un évènement traumatisant. Habituellement, la victime a vécu l’évènement ou bien a été un simple témoin. En général, il s’agit d’un choc violent et la personne n’a eu aucun moyen d’agir ou de se défendre. Il est primordial d’agir en douceur pour l’aider à sortir de cette situation.

Savoir venir en aide à la personne

Les symptômes sont faciles à reconnaître. En effet, la personne revit souvent sa mauvaise expérience. Cela se manifeste par des flash-back ou encore des mauvais rêves. S’ajoute à cela une grande angoisse et une dépression. Les malades reçoivent en général différents médicaments et une thérapie. Mais, un vrai soutien est indispensable. Dans ce cas, les proches ont un rôle considérable à jouer. L’amour, l’attention et l’écoute sont d’une grande aide. Les souffrants ont souvent tendance à s’isoler. De plus, ils ne demandent pas forcément de l’aide. Et dans le cas où ils viennent en demander, ils peuvent se sentir mal à force de souvent solliciter leurs proches. Ainsi, il ne faut pas hésiter à venir vers eux à chaque fois. Et pour leur remonter le moral dans ce genre de situation, leur demander un petit service peut s’avérer très utile. Cela permet d’équilibrer la relation car le malade aide à son tour.

Crise de stress post traumatique : les  réflexes à adopter

Quand le souffrant vient raconter son histoire, il est essentiel d’être chaleureux et de bien l’accueillir. L’écoute est importante. Lorsque la victime parle, il ne faut surtout pas banaliser et minimiser les faits. Cela peut heurter. Faire des comparaisons n’est pas très délicat non plus. Il en va de même pour certaines remarques qui pourraient faire culpabiliser. Tout cela ne résout en rien ce traumatisme psychique. Au contraire, la bonne attitude à adopter consiste à rester attentif et bien écouter l’histoire. Répéter les éléments qui ont été compris est de même une bonne initiative. Cela aide l’individu à mieux assimiler ce qui s’est produit. Donner des conseils n’est pas très conseillé. Le plus important est de permettre à la victime de s’exprimer. Entre autres, la détente et la relaxation sont de bons moyens pour aller mieux. Il suffit de passer du temps ensemble pour penser à autre chose.

Leave a Comment