enfant peur de dormir seul

Accompagner un enfant qui a peur de dormir seul

L’angoisse du coucher fait partie des soucis que rencontrent la majorité des parents presque tous les soirs. L’enfant a peur de dormir seul. Il faut à chaque nuit trouver une ruse pour le mettre au lit ou accepter qu’il dorme avec papa et maman. Des solutions à long terme peuvent être suivies pour y remédier définitivement.

Identifier la source de la peur

Une raison se trouve derrière la peur d’un enfant de dormir seul. Il faut la connaître afin de mieux l’accompagner et l’aider à aller au-delà de cette phobie. Des situations vécues durant la petite enfance peuvent en être la cause. Des parents souvent absents poussent l’enfant à connaître des problèmes de séparation. Il souhaite rester auprès d’eux dès qu’une occasion se présente. A l’extrême, des parents trop présents peuvent aussi créer ce même sentiment. L’enfant a l’habitude de ressentir la chaleur de sa mère et de son père et n’arrive pas à s’en défaire. Il y a aussi la peur du noir ou plutôt d’être seul dans le noir. Cette cause est plutôt reliée au développement de l’imaginaire chez lui. Déceler l’origine peut être difficile surtout que les parents et les enfants soient tous les deux concernés. Psychologue à Woluwe Saint Lambert peut aider à trouver cette source et même apporter des solutions.

Créer un environnement favorable

Pour aider un enfant qui a peur du noir, il faut créer un environnement où il se sent en sécurité. Cette étape implique un nouvel aménagement ou décoration de sa chambre afin qu’il s’y sente à son aise autant la nuit que le jour. Mettre une veilleuse pourrait être la solution adéquate pour l’aider à dormir tranquillement. Changer la place de quelques meubles pour le rassurer est aussi une bonne idée. Il faut également enlever les objets qui pourraient l’effrayer par leur forme. Si les bruits l’effraient, il faut lui montrer et lui expliquer sa provenance afin de le calmer. Les imiter et en faire un souvenir drôle seraient même très efficace. Afin que l’enfant puisse sortir petit-à-petit de l’imaginaire, il faudra aussi éviter les écrans et autres stimulants avant le coucher. D’ailleurs, il faudra bien choisir le livre pour l’histoire du soir pour éviter d’éveiller encore plus son imagination.

Établir un rituel du coucher

Si la source de la peur est le problème de séparation, la mise en place d’un rituel de coucher stricte est la solution adéquate. En effet, il tentera de rechercher ce réconfort ou de jouer si les quelques heures ou minutes avant de dormir ne sont pas bien organisées. Il faut toutefois l’adapter aux besoins de l’enfant afin qu’ils puissent apprécier ce moment. Ce sera aussi une occasion de passer un moment avec lui et de le rassurer avant de le mettre au lit. Les parents auront donc beaucoup de temps pour lui montrer qu’il est en sécurité et qu’ils sont présents pour lui. Ce programme strict va également lui permettre de se préparer lui-même à aller dormir seul chaque jour. Pour prévenir de ce souci, habituer son enfant à dormir dans sa propre chambre dès son plus jeune âge est conseillé. C’est pourquoi, le berceau du bébé se trouve dans la chambre et non dans celui de ses parents.

Leave a Comment